~€ Groupe Placebo €~

Publié le par Hoshi

Le groupe Placebo s'est créé en 1994, il est constitué de Brian Molko (chant, guitare / américano-britannique), de Stefan Oldstal (guitare, basse / suédois) et de Steve Hewitt (batterie / britannique). Le 1er batteur, Robert Schultzberg, a quitté le groupe en 1996.

http://www.placebocity.com/images/photos/live/stefan05.JPG   L'image “http://www.concertandco.com/crit2/placebo-0403e.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.  

Ce trio avait déboulé sur nos scènes, en 96, en première partie de David Bowie, bousculant nos habitudes, nos oreilles et notre conformisme.
Placebo a d’entrée de jeu su se trouver une voix, un vocabulaire et une identité de groupe très forte. Défiant les règles établies et stéréotypées de l’identité et du sexe, jouant des ambiguïtés, cultivant une musique hors norme, loin des tendances du moment (on est alors en pleine effervescence britpop). Leur son se rapprocherait beaucoup plus des contrées explorées par Sonic Youth ou PJ Harvey, de l’émotion propre aux œuvres de Tom Waits. Ils la définissent eux même comme de la punk-pop. Ils ne sont d’ailleurs pas loin de se considérer comme un groupe punk !

Un groupe controversé, souvent mal compris, qui aime surprendre, être là où on ne l’attend pas et qui n’hésite pas à se préserver dans le mystère. Créant souvent des malentendus par un humour plutôt noir, vivant de façon extrême, parlant passionnément, aimant choquer quelque part.


L'image “http://fannygirl12.blog.jeuxvideo.com/images/mn/1160462511.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. L'image “http://www.foroswebgratis.com/fotos/0/7/4/2/0/79336alas%20de%20placebo.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs. L'image “http://tsr.blogs.com/photos/palo/placebo_1.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Leurs albums :

1996 : Placebo
connaît un succès très rapide puisque la presse à scandale britannique s'empare des paroles subversives et provocantes ainsi que de la personnalité de Brian Molko et tente de percer le mystère de l'ambiguité sexuelle du groupe. Sex Drugs & Rock'n'roll, un cocktail efficace qui, associé à un rock incisif et pressant, conquiert le public.

1998 : Without You I'm Nothing
met l'accent sur les frasques relationnelles du leader Brian Molko, qui trouve un malin plaisir à explorer les sentiments les plus sombres de l'Homme ainsi que le Spleen et à les exprimer avec brio. Le groupe dévoile toutes ses qualités musicales et artistiques notamment avec le morceau Pure Morning qui deviendra un énorme succès. "Les plus grandes œuvres naissent des plus grands maux". De plus, le trio tient un rôle dans le film Velvet Goldmine et ils jouent une reprise du groupe de glam-rock T-Rex 20th Century Boy...

L'image “http://heres-sensei.vip-blog.com/medias/1206/heres-sensei-vip-blog-com-820289where-is-my-mind-vip-blog-com-581020Placebo.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.   L'image “http://www.abc.net.au/triplej/clippings/photos/placebo/placebo/placebo_143.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

2000 : Black Market Music. Le groupe évolue dans un univers différent avec des morceaux comme Special K ou encore Taste in Men. A travers ce troisième opus, Placebo jete un regard sur la société qui l'entoure et se découvre un goût plus prononcé pour l'électronique et l'expérimentation. Les ventes explosent et le groupe creuse son trou.


2003 :
Sleeping With Ghosts. Placebo continue sur la voie de l'électronique pour certains titres et renoue avec ses aspirations du début avec des morceaux comme The Bitter End, This picture ou Protège-moi. Afin d'exploiter au mieux les nouveaux aspects de sa musique, Placebo ajoute le clavier, les effets et les samplers.

L'image “http://jseb.fr/page11/files/page11-1001-thumb.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.   L'image “http://tsr.blogs.com/photos/palo/placebo2.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

2003 : DVD
Soulmates Never Die (Live in Paris).

2004 : DVD Once More With Feelings qui regroupe les singles + 2 nouveaux titres Twenty Years et  I do.

2006 : Meds est annoncé comme un réel retour aux sources. Fini la provocation et les "gimmicky", la drogue et le sexe : changement d'orientation ou de stratégie, le groupe veut faire oublier son image de "travestis"


2005 et 2006 ont été des années très riches en collaborations puisque Brian a pu apparaître aux côtés de Jane Birkin, Timo Maas et Indochine et que Stefan a apporté son soutien à un certain nombre de groupes suédois. Placebo a également participé à une compilation en souvenir de Serge Gainsbourg.

Sur scène, le groupe dégage suffisamment d’ambiguïté et d’ambivalence avec son look androgyne, ses visages maquillés pour interpeller le spectateur. Ensuite, il y a ce son qu’ils balancent la rage au ventre, cette énergie brute, ces riffs de guitares saturées, cette voix typée masculine et féminine à la fois.

Octobre 2007 : Je viens d'apprendre que Steve Hewitt quitte le groupe Placebo pour cause de divergences musicales, mais ils restent en bons termes. Pour l'instant, le duo ne cherche aucun batteur.
Puis, au printemps 2008, Brian et Stefan commenceront à enregistrer un nouvel album.

Publié dans Placebo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal 14/07/2007 18:50

collaboration étonnante mais réussie avec indochine.

savourelerouge 03/05/2007 13:05

merci beaucoup pour le lien; je découvre ça à l'instant.je te donne le lien où j'ai mis en ligne la chanson requiem for a Jerk (tout en bas de la page)http://savourelerouge.blogspace.fr/Placebo-4038/2.php