~€ Groupe Rancid €~

Publié le par Hoshi

Rancid est un groupe de punk rock américain.

Tim Armstrong : guitare, chant
Lars Frederiksen : guitare, chant (depuis 1994)
Matt Freeman : basse, chant
Branden Steineckert : batterie (depuis Novembre 2006)

http://www.cosselphotography.com/concert/blogger/rancid/200600907-A-8908C-275.jpg       L'image “http://chakiraz.skyrock.com/pics/200601969.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Tim et Matt, originaires de Berkeley, en Californie, sont tous deux d'anciens membres du groupe culte de ska-punk, Operation Ivy. Après la séparation du groupe en 1989, ils ont tous deux joué dans diverses formations.
Dans une période où Tim était devenu alcoolique, vers 1991-1992, Matt a eu l'idée de former Rancid, pour trouver une autre occupation à Tim que de boire. Pour jouer de la batterie, ils recrutèrent le colocataire de Tim, Brett Reed, un skater émérite mais qui n'avait pas une grande expérience de la batterie.

Après une 1ère démo de 5 titres, en 1992, l'album Rancid sort l'année suivante : du punk rock violent mais mélodique avec des voix rauques à souhait et des solos de basse à tout péter.

En 1994, événement marquant pour Rancid :  l'arrivée de l'ex-guitariste des UK Subs, Lars Frederiksen qui apporte au groupe une voix beaucoup plus dans la « tradition » punk et un jeu de guitare riche. L'album Let's Go, sort la même année, et constitue un punk plus basique mais plus facile à écouter.

En 1995, le groupe sortit ...And Out Come The Wolves, balayant toujours un pannel de plus en plus large de genres musicaux, avec en particulier l'introduction du ska, avec des morceaux comme Old Friend, Daly City Train et surtout Time Bomb et son succès sur MTV. C'est aussi leur véritable succès commercial, vendant le single Ruby Soho à plusieurs millions d'exemplaires. Cet album est considéré par beaucoup comme leur meilleur.

En 1998, c'est à Kingston, en Jamaïque, que le groupe se rend, pour enregistrer Life Won't Wait, un album qui constitue un changement important pour le groupe, avec l'apparition de reggae, de jazz, de ska et de morceaux beaucoup plus punk Old School, traduisant l'influence de groupes comme The Clash, dont le groupe s'est toujours avoué fan.

http://media.argentina.indymedia.org/uploads/2006/09/rancid.jpg                         L'image “http://www.absolutepunk.net/gallery/files/3/0/7/7/3/86010603_l.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

En 2000, ils enregistrent un nouvel album éponyme, communément appelé Rancid V, Rancid 2000 ou Rancid 5, pour éviter la confusion avec le premier album. Celui-ci constitue une très nette coupure avec son prédécesseur : c'est un album de hard-core très violent. Il n'y a plus trace de ska, les solos de basse ont fait leur retour, les chanteurs passent leur temps à hurler et on peut même entendre Matt chanter sur certaines chansons (chose qu'il n'avait pas faite depuis Let's Go en 1994). Cet album est pourtant l'un des meilleurs, bien que ses auteurs n'aient donné aucune interview pour l'occasion, ni tourné aucun clip.

La même année, le groupe a sorti un split-CD avec NOFX : chaque groupe reprend six chansons de l'autre.

En 2003, le groupe livre Indestructible, album qui est une sorte de condensé de tous les albums précédents, avec du ska, du hard-core, du punk old school et des chansons plus pop, comme Fall Back Down.

Un nouvel album est annoncé pour le printemps 2007. A quelque mois de l'enregistrement de l'album et en pleine tournée, le batteur Brett Reed a annoncé son départ du groupe et a été  remplacé par Branden Steineckert, ancien batteur de The Used.

http://www.rancidrancid.com/
http://rootsradicals.free.fr/
http://punkfiction.propagande.org/groupe.php?id=52

Publié dans Rancid

Commenter cet article